#promessedunlivre medias

Posts tagged on #promessedunlivre

Top Posts Recent Posts

Top Posts

🎾 Ce n’est pas juste du rock n’roll.
C’est une bombe. Un ovni.

🎾 Ce n’est pas juste du rock n’roll. C’est une bombe. Un ovni. "Daisy Jones and the Six", c’est ce genre de roman. Inclassable. Inoubliable. C’est l’histoire du plus grand groupe de rock des annĂ©es 70. Daisy Jones, icĂŽne sublime, magnĂ©tique et talentueuse mais paumĂ©e... The Six, groupe de rock en pleine ascension qui laisse des groupies dĂ©chaĂźnĂ©es sur son passage... Prenez ces deux lĂ , unissez les, et vous obtenez le groupe de rock le plus mythique de tous les temps. Leur ascension, les tubes, l’album, les tournĂ©es, le public en folie... L’alcool, les drogues, le sexe, l’amour... Jusqu’à ce jour, le 12 juillet 1979. Alors qu’ils sont au sommet, tout s’arrĂȘte. Ils ne remonteront jamais sur scĂšne ensemble. Quarante ans plus tard, nous sommes sur le point de savoir ce qu’il s’est passĂ©. Sous forme d’interview, les membres du groupe, manager, producteur et autres tĂ©moins du phĂ©nomĂšne rock racontent... Jamais roman ne m’avait fait pareil effet. Sa construction atypique marque le tempo. Les tĂ©moignages dĂ©filent sous nos yeux, l’histoire se dessine. J’ai littĂ©ralement, sensoriellement et auditivement assistĂ© aux concerts de Daisy Jones and the Six. C’est un groupe fictif. Je le savais dĂšs le dĂ©but. Et pourtant, je me suis surprise plus d’une fois Ă  taper leur nom sur internet. Pour ĂȘtre sĂ»re. À demander Ă  l’amoureux, guitariste de confession, "non mais tu es certain? Tu ne connais pas de groupe de ce nom?". Pour ĂȘtre vraiment sĂ»re. C’est dire! C’est dire Ă  quel point ce roman est bluffant, dĂ©concertant d’authenticitĂ©! Ce n’était pas juste du rock n’roll. C’était Daisy Jones. C’était The Six. Ensemble, ils ont fait trembler la scĂšne rock des annĂ©es 70. Ensemble, ils m’ont fait vibrer... ❀ ‱‱‱ Parce que c’est le genre de roman qui marque une carriĂšre de lectrice... ‱‱‱ #daisyjonesandthesix #taylorjenkinsreid #editionscharleston #lillycharleston #book #books #instabook #bookstagram #bookaddict #booklover #bookporn #bookaholic #bookworm #read #reader #reading #readingissexy #livre #litterature #instalivre #livrestagram #livreaddict #lecture #roman #instagood #bestoftheday #picoftheday #promessedunlivre #onlitquoicesoir #biarritz ...

đŸ–€ Mais quel talent!
Ce sont les mots qui me viennent lorsque je tourne la derniĂšre page de

đŸ–€ Mais quel talent! Ce sont les mots qui me viennent lorsque je tourne la derniĂšre page de "Glaise"... 1914, dans le Cantal, au pied du puy Violent, les fermes s’agitent. La guerre est arrivĂ©e jusque lĂ . Les hommes doivent partir, laissant femmes, mĂšres, enfants et fermes derriĂšre eux. Cette guerre ne durera pas, pensent-ils. A l’automne c’est sĂ»r, ils seront de retour. Mais en attendant, la vie doit continuer. Joseph, 15 ans, se voit ainsi devenir un homme du jour au lendemain lorsque son pĂšre part au front, le laissant seul en charge de la ferme familiale avec sa mĂšre, sa grand mĂšre et LĂ©onard, le vieux voisin devenu ami. Un peu plus bas, dans la ferme d’à cĂŽtĂ©, Valette rumine. Sa main, cette main broyĂ©e, invalide, inutile l’a empĂȘchĂ© d’aller accomplir son devoir. Valette n’est que rancoeur, rage et cruautĂ©. Et voilĂ  qu’il doit recueillir la femme et la fille de son frĂšre parti lui aussi au front! Avec l’arrivĂ©e d’HĂ©lĂšne et Anna tout va basculer. L’immuabilitĂ© de la montagne va ĂȘtre Ă©branlĂ©e par un dĂ©chaĂźnement de passion et de haine... Encore une fois, le talent et la maĂźtrise de Franck Bouysse impressionnent. L’odeur de la terre, les bruits de la ferme et le bruissement de la nature s’échappent du papier. Ses mots, Ă  la fois bruts et lyriques, Ă©treignent et prennent aux tripes. La tension est lĂ , palpable. Les personnages se rĂ©vĂšlent dans leur bontĂ© comme dans leur perversitĂ©. Et au milieu de toute cette noirceur, une lueur. D’espoir. De beautĂ©. D’amour. De vie. Franck Bouysse sonde l’ñme humaine, de la plus noble Ă  la plus abjecte. Il la dessine de ses mots empreints de poĂ©sie, jusqu’à dĂ©celer la lumiĂšre au milieu de ces tĂ©nĂšbres... Un roman aussi puissant que son auteur est incontournable. Éblouissant. ‱‱‱ Parce que Franck Bouysse est incontestablement le maĂźtre du roman noir... ‱‱‱ #glaise #franckbouysse #livredepoche #book #books #instabook #bookstagram #bookaholic #bookaddict #booklover #bookworm #read #reader #reading #readingissexy #livre #instalivre #lecture #lire #livrestagram #livreaddict #litterature #litteraturefrancaise #roman #instagood #bestoftheday #picoftheday #biarritz #promessedunlivre #onlitquoicesoir @livredepoche @franckbouysse ...

🌿 À dĂ©faut de pouvoir partir en vacances en Ă©tĂ©, je m’évade autrement. Par les mots. Et ceux de Karen Viggers m’ont transportĂ©s jusqu’en Tasmanie, comme si j’y Ă©tais.
La forĂȘt, le vent qui souffle dans les feuilles d’eucalyptus, les rĂąles des diables de Tasmanie...
Comme si j’y Ă©tais...
Depuis l’incendie qui a coĂ»tĂ© la vie Ă  leurs parents, Miki, 17 ans vit coupĂ©e du monde sous le joug de son frĂšre Kurt, fondamentaliste chrĂ©tien. La journĂ©e, elle est serveuse dans leur restaurant, qu’elle n’a pas le droit de quitter. Le soir, elle se rĂȘve hĂ©roĂŻne de roman aux cĂŽtĂ©s de Jane Eyre et Catherine Earnshaw... Parce que la littĂ©rature sauve, Miki fuit sa condition Ă  travers elle. Elle puise, auprĂšs de ces hĂ©roĂŻnes, la force qui lui sera nĂ©cessaire pour s’émanciper, un jour, peut ĂȘtre...
Sa libertĂ©, Miki la trouve auprĂšs de la nature, des forĂȘts d’eucalyptus et de cet arbre plusieurs fois centenaire...
De son cĂŽtĂ©, LĂ©on, jeune garde forestier, vient d’emmĂ©nager en ville. Il est temps pour lui de commencer une nouvelle vie...
Miki et LĂ©on vont se lier d’amitiĂ©. Une amitiĂ© scellĂ©e par une cause commune, la protection des forĂȘts ravagĂ©es par l’homme, et des diables de Tasmanie, menacĂ©s d’extinction...

🌿 À dĂ©faut de pouvoir partir en vacances en Ă©tĂ©, je m’évade autrement. Par les mots. Et ceux de Karen Viggers m’ont transportĂ©s jusqu’en Tasmanie, comme si j’y Ă©tais. La forĂȘt, le vent qui souffle dans les feuilles d’eucalyptus, les rĂąles des diables de Tasmanie... Comme si j’y Ă©tais... Depuis l’incendie qui a coĂ»tĂ© la vie Ă  leurs parents, Miki, 17 ans vit coupĂ©e du monde sous le joug de son frĂšre Kurt, fondamentaliste chrĂ©tien. La journĂ©e, elle est serveuse dans leur restaurant, qu’elle n’a pas le droit de quitter. Le soir, elle se rĂȘve hĂ©roĂŻne de roman aux cĂŽtĂ©s de Jane Eyre et Catherine Earnshaw... Parce que la littĂ©rature sauve, Miki fuit sa condition Ă  travers elle. Elle puise, auprĂšs de ces hĂ©roĂŻnes, la force qui lui sera nĂ©cessaire pour s’émanciper, un jour, peut ĂȘtre... Sa libertĂ©, Miki la trouve auprĂšs de la nature, des forĂȘts d’eucalyptus et de cet arbre plusieurs fois centenaire... De son cĂŽtĂ©, LĂ©on, jeune garde forestier, vient d’emmĂ©nager en ville. Il est temps pour lui de commencer une nouvelle vie... Miki et LĂ©on vont se lier d’amitiĂ©. Une amitiĂ© scellĂ©e par une cause commune, la protection des forĂȘts ravagĂ©es par l’homme, et des diables de Tasmanie, menacĂ©s d’extinction... "Le bruissement des feuilles" est un roman rempli de lumiĂšre qui nous raconte le combat d’une jeune fille pour sauver la forĂȘt. Pour se sauver elle-mĂȘme... Sa quĂȘte d’émancipation est vibrante et touchante. L’omniprĂ©sence de la nature, l’émancipation fĂ©minine, le pouvoir des livres... Tout est lĂ . Karen Viggers fait un retour Ă©blouissant avec cette ode Ă  la nature luxuriante mais menacĂ©e. Une magnifique histoire d’amitiĂ© et de solidaritĂ©, en immersion. Un roman fondamentalement et profondĂ©ment humain... Lisez le! ‱‱‱ Pour tous ceux qui ont besoin de passer un moment hors du temps... ‱‱‱ #lebruissementdesfeuilles #karenviggers #lesescales #book #books #instabook #bookstagram #bookaddict #booklover #bookworm #bookporn #bookporn #bookaholic #read #reading #reader #readingissexy #livre #instalivre #livrestagram #livreaddict #litterature #roman #lire #lecture #instagood #bestoftheday #picoftheday #biarritz #promessedunlivre #onlitquoicesoir @lesescales ...

đŸŒȘ Lisez des classiques, disaient-ils! Oui, mais non. Pas maintenant. Plus tard, pendant mes vacances.
Et puis.
Et puis, en cherchant ma prochaine lecture dans ma bibliothùque, je l’ai vu. Il est temps. 
C’est ainsi qu’à 32 ans, j’ai dĂ©couvert l’un des plus grands chef-d’Ɠuvre de la littĂ©rature. 
Les Hurle-Vent, ces terres balayĂ©es par les vents violents, battues par la pluie, entourĂ©es de bruyĂšre, et leur histoire d’amour impossible ont tout emportĂ©.
Sur les Hauts de Hurle-Vent vivait une famille heureuse. Jusqu’à ce jour oĂč Mr Earnshaw ramena de son voyage un jeune orphelin. Un bohĂ©mien dont l’arrivĂ©e dans la famille sonnera la fin des jours heureux. Mr Earnshaw se prit d’amour pour lui. Mais son fils Hindley, le mĂ©prisa dĂšs les premiĂšres minutes, lui faisant rapidement vivre un enfer. Sa fille Catherine, quant Ă  elle, s’attacha au jeune garçon. De lĂ  naitra un amour insaisissable, tourmentĂ© et fusionnel. PrivĂ© brutalement de cet amour, Heathcliff mettra au point une vengeance implacable et diabolique.
Au milieu de ces landes brumeuses, passion et destruction, tourments et sentiments vont cohabiter...
Si sombre, si violent, si beau. Emily BrontĂ« a Ă©crit un chef-d’Ɠuvre absolu et intemporel. Les paysages sont dĂ©peint Ă  merveille, le vent soufflait dans mes cheveux lors de ma lecture. La noirceur des personnages n’a d’égale que leur profondeur. 
Heathcliff, que j’ai aimĂ© dĂ©tester, Catherine Ă  qui j’en ai voulu avant de la pleurer.
Une atmosphĂšre presque mystique, inclassable. 
Lire cette Ɠuvre sur le tard m’a sĂ»rement permis d’en saisir toute l’ampleur. La relire me permettra d’en apprĂ©cier encore un peu plus la richesse.
Un monument de la littĂ©rature indĂ©modable, intemporel et d’une beautĂ© aussi sombre que saisissante.
❀
‱‱‱
Parce que l’unique Ɠuvre d’Emily BrontĂ« doit ĂȘtre dans toutes les bibliothĂšques...
‱‱‱
#leshautsdehurlevent #emilybronte #livredepoche #book #books #instagood #instabook #bookstagram #bookaddict #booklover #bookworm #read #reading #reader #readingissexy #livre #instalivre #livrestagram #livreaddict #lecture #lire #litterature #litteratureclassique #bestoftheday #promessedunlivre #onlitquoicesoir #biarritz @livredepoche.

đŸŒȘ Lisez des classiques, disaient-ils! Oui, mais non. Pas maintenant. Plus tard, pendant mes vacances. Et puis. Et puis, en cherchant ma prochaine lecture dans ma bibliothĂšque, je l’ai vu. Il est temps. C’est ainsi qu’à 32 ans, j’ai dĂ©couvert l’un des plus grands chef-d’Ɠuvre de la littĂ©rature. Les Hurle-Vent, ces terres balayĂ©es par les vents violents, battues par la pluie, entourĂ©es de bruyĂšre, et leur histoire d’amour impossible ont tout emportĂ©. Sur les Hauts de Hurle-Vent vivait une famille heureuse. Jusqu’à ce jour oĂč Mr Earnshaw ramena de son voyage un jeune orphelin. Un bohĂ©mien dont l’arrivĂ©e dans la famille sonnera la fin des jours heureux. Mr Earnshaw se prit d’amour pour lui. Mais son fils Hindley, le mĂ©prisa dĂšs les premiĂšres minutes, lui faisant rapidement vivre un enfer. Sa fille Catherine, quant Ă  elle, s’attacha au jeune garçon. De lĂ  naitra un amour insaisissable, tourmentĂ© et fusionnel. PrivĂ© brutalement de cet amour, Heathcliff mettra au point une vengeance implacable et diabolique. Au milieu de ces landes brumeuses, passion et destruction, tourments et sentiments vont cohabiter... Si sombre, si violent, si beau. Emily BrontĂ« a Ă©crit un chef-d’Ɠuvre absolu et intemporel. Les paysages sont dĂ©peint Ă  merveille, le vent soufflait dans mes cheveux lors de ma lecture. La noirceur des personnages n’a d’égale que leur profondeur. Heathcliff, que j’ai aimĂ© dĂ©tester, Catherine Ă  qui j’en ai voulu avant de la pleurer. Une atmosphĂšre presque mystique, inclassable. Lire cette Ɠuvre sur le tard m’a sĂ»rement permis d’en saisir toute l’ampleur. La relire me permettra d’en apprĂ©cier encore un peu plus la richesse. Un monument de la littĂ©rature indĂ©modable, intemporel et d’une beautĂ© aussi sombre que saisissante. ❀ ‱‱‱ Parce que l’unique Ɠuvre d’Emily BrontĂ« doit ĂȘtre dans toutes les bibliothĂšques... ‱‱‱ #leshautsdehurlevent #emilybronte #livredepoche #book #books #instagood #instabook #bookstagram #bookaddict #booklover #bookworm #read #reading #reader #readingissexy #livre #instalivre #livrestagram #livreaddict #lecture #lire #litterature #litteratureclassique #bestoftheday #promessedunlivre #onlitquoicesoir #biarritz @livredepoche ...

💞 L’amour fait tourner le monde.
Le désamour, lui, détruit.
À Black, petite ville californienne surplombant l’ocĂ©an, le 27 juillet est un jour spĂ©cial. Tous les ans Ă  cette mĂȘme date, BarnabĂ© Quills organise d’une fĂȘte somptueuse dans sa villa sur la falaise pour cĂ©lĂ©brer la lĂ©gende de Black.
Mais le 27 juillet 2014, la fĂȘte tourne au drame.
Sous les yeux de tous les habitants, la jeune Théa se jette dans le vide.
Un envol aussi majestueux que dĂ©sespĂ©rĂ©. DĂ©sespĂ©rĂ© d’amour...
Pourquoi ce choix?
À Black comme ailleurs, les cƓurs espĂšrent, souffrent, se languissent, se gonflent et se brisent. La petite communautĂ© n’est pas Ă©pargnĂ©e par les ravages du manque et du besoin d’amour...
Sous la plume douce et ciselĂ©e d’Alia Cardyn, les habitants de Black nous offrent un touchant ballet. Amour de toute une vie. Amour filial. Amour perdu. Amour espĂ©rĂ©. DĂ©samour. 
Avec poĂ©sie, Alia Cardyn nous parle d’amours. Tous les amours. Elle nous parle de confiance en soi, de quĂȘte et de construction de soi... De ces bagages que nous trimballons depuis l’enfance et que nous transmettons, comme l’on transmet une malĂ©diction.

💞 L’amour fait tourner le monde. Le dĂ©samour, lui, dĂ©truit. À Black, petite ville californienne surplombant l’ocĂ©an, le 27 juillet est un jour spĂ©cial. Tous les ans Ă  cette mĂȘme date, BarnabĂ© Quills organise d’une fĂȘte somptueuse dans sa villa sur la falaise pour cĂ©lĂ©brer la lĂ©gende de Black. Mais le 27 juillet 2014, la fĂȘte tourne au drame. Sous les yeux de tous les habitants, la jeune ThĂ©a se jette dans le vide. Un envol aussi majestueux que dĂ©sespĂ©rĂ©. DĂ©sespĂ©rĂ© d’amour... Pourquoi ce choix? À Black comme ailleurs, les cƓurs espĂšrent, souffrent, se languissent, se gonflent et se brisent. La petite communautĂ© n’est pas Ă©pargnĂ©e par les ravages du manque et du besoin d’amour... Sous la plume douce et ciselĂ©e d’Alia Cardyn, les habitants de Black nous offrent un touchant ballet. Amour de toute une vie. Amour filial. Amour perdu. Amour espĂ©rĂ©. DĂ©samour. Avec poĂ©sie, Alia Cardyn nous parle d’amours. Tous les amours. Elle nous parle de confiance en soi, de quĂȘte et de construction de soi... De ces bagages que nous trimballons depuis l’enfance et que nous transmettons, comme l’on transmet une malĂ©diction. "L’envol" est une surprise. La construction, atypique, dĂ©stabilise. Puis, trĂšs vite, tout prend sens. La plume d’Alia Cardyn fascine et emporte. La ville de Black, que l’on imagine nimbĂ©e de beautĂ©, ses habitants, dont les failles et les blessures se dĂ©voilent peu Ă  peu, ThĂ©a, qui, poussant sa quĂȘte d’amour Ă  l’extrĂȘme, s’envole dans un geste majestueux. Mais en dire plus serait trop en dire... Laissez-vous surprendre. Laissez-vous emporter par ce tourbillon d’amours... ‱‱‱ Parce qu’à travers ThĂ©a, Alia Cardyn nous dĂ©livre le plus beau des message... ‱‱‱ #lenvol #aliacardyn #editionscharleston #lillycharleston #book #books #instabook #bookstagram #bookaddict #booklover #bookworm #bookaholic #read #reader #reading #readingissexy #livre #instalivre #livrestagram #livreaddict #lecture #lire #litterature #roman #bestoftheday #picoftheday #instagood #biarritz #promessedunlivre #onlitquoicesoir @aliacardynecrivain @lillycharleston ...

☀

☀ "L’orgueil est une bĂȘte fĂ©roce...". Flaubert l’a dit. Émile ne le sait que trop bien. Jeune parisien thĂ©sard, Emile part une semaine en vacances Ă  Calvi chez un ami aprĂšs une annĂ©e grise et studieuse. Il dĂ©laisse se thĂšse consacrĂ©e Ă  Julien Sorel, hĂ©ros Stendhalien et double littĂ©raire, pour une semaine de fĂȘte. Presque instantanĂ©ment, il tombe sous le charme de l’üle... Et d’AndrĂ©a. De beaux yeux, un joli sourire, un port altier et gracieux, une certaine insolence... AussitĂŽt, il la dĂ©teste. Du moins, c’est ce que son orgueil lui laisse Ă  penser. Il l’aime. Mais il est hors de question de tomber amoureux. Il ne se laissera pas humilier par amour. Commence alors un combat durant lequel Émile va s’épuiser Ă  la dĂ©tester, Ă  la dĂ©nigrer pour mieux la tenir Ă©loignĂ©e. Du sabotage amoureux... Chaque Ă©tĂ© pourtant, Émile revient en Corse. Chaque Ă©tĂ©, le combat reprend. Contre elle, contre lui mĂȘme, contre ses sentiments et ces peurs qu’ils entraĂźnent dans leur sillage. Éric Metzger nous raconte ces cinq Ă©tĂ©s durant lesquels Émile laisse son orgueil mener la danse. Quitte Ă  en Ă©prouver de cruels et lancinants regrets... Alors voilĂ , je suis absolument, intĂ©gralement et complĂštement sĂ©duite par l’écriture d’Eric Metzger. Son hĂ©ros aux tourments incessants, ses "et si" dans lesquels je me suis reconnue, ces descriptions des paysages corses, qui nous donnent envie de prendre le premier avion (en espĂ©rant ne pas se faire spolier par un violon). Et cette fin... Au loin, la citadelle de Calvi, tĂ©moin silencieux et immuable de cet amour sabotĂ© et impossible, observe le combat. L’orgueil fĂ©roce et tenace. L’orgueil toujours. Jusqu’au bout. ‱‱‱ Qu’y a-t-il de plus romanesque que le sabotage amoureux et les trajectoires dĂ©tournĂ©es? ‱‱‱ #lacitadelle #ericmetzger #editionsgallimard #book #books #instabook #bookstagram #bookaddict #booklover #bookworm #bookaholic #read #reading #reader #readingissexy #livre #instalivre #livrestagram #livreaddict #lecture #lire #litteraturefrancaise #litterature #roman #bestoftheday #instagood #promessedunlivre #onlitquoicesoir #biarritz #corse @metzgereric 75 @editions_gallimard ...

Such a lovely book post from @promessedunlivre đŸ„° Thank you! ...
with @get_repost #Repost
・・・
🐚 Nous le savons, la guerre rĂ©vĂšle ce qu’il y a de plus sauvage chez l’homme. De plus sombre.
Elle n’épargne rien ni personne. Surtout pas les femmes, victimes de crimes de guerre trop souvent oubliĂ©es.
En 1943, alors que la CorĂ©e est occupĂ©e par le Japon, Hanna, seize ans et sa petite sƓur Emi vivent avec leurs parents sur l’üle de Jeju, au sud de la CorĂ©e. Comme sa mĂšre, et sa mĂšre avant elle, Hanna est une haenyeo. Une femme pĂȘcheuse en apnĂ©e. Fortes d’indĂ©pendance, elles nourrissent leurs familles grĂące Ă  leurs plongĂ©es.
Mais l’üle de Jeju n’échappe pas Ă  l’occupation japonaise...
Leur mĂšre leur a dit de ne jamais se retrouver seule avec un soldat japonais. Jamais.
Un jour, alors qu’elle est en train de plonger, Hanna voit au loin un soldat se diriger vers Emi, restĂ©e sur le rivage, encore trop jeune pour plonger.
Ne jamais rester seule avec un soldat.
Hanna nage le plus vite possible pour rejoindre le rivage et sa petite sƓur. Elle se fera enlever à sa place. 
Un sacrifice qui l’emmĂšnera en Mandchourie oĂč elle deviendra, comme des milliers d’autres CorĂ©ennes, une femme de rĂ©confort pour les soldats japonais. Femme de rĂ©confort, terme bien doux pour une vie au bordel.
Mais Hanna est une haenyeo, une femme forte...
On tourne les pages avec effroi. On s’enfonce dans l’horreur avec Hanna, on s’effondre et on se relĂšve avec elle. L’histoire d’Hanna et Emi est d’une injustice dĂ©chirante et dĂ©sarmante.
A travers elle, Mary Lynn Bracht rend brillamment hommage Ă  ces femmes sacrifiĂ©es sur l’autel de la guerre et tardivement reconnues. Trop tardivement.
Passionnant et déchirant,

Such a lovely book post from @promessedunlivre đŸ„° Thank you! ... with @get_repost #Repost ・・・ 🐚 Nous le savons, la guerre rĂ©vĂšle ce qu’il y a de plus sauvage chez l’homme. De plus sombre. Elle n’épargne rien ni personne. Surtout pas les femmes, victimes de crimes de guerre trop souvent oubliĂ©es. En 1943, alors que la CorĂ©e est occupĂ©e par le Japon, Hanna, seize ans et sa petite sƓur Emi vivent avec leurs parents sur l’üle de Jeju, au sud de la CorĂ©e. Comme sa mĂšre, et sa mĂšre avant elle, Hanna est une haenyeo. Une femme pĂȘcheuse en apnĂ©e. Fortes d’indĂ©pendance, elles nourrissent leurs familles grĂące Ă  leurs plongĂ©es. Mais l’üle de Jeju n’échappe pas Ă  l’occupation japonaise... Leur mĂšre leur a dit de ne jamais se retrouver seule avec un soldat japonais. Jamais. Un jour, alors qu’elle est en train de plonger, Hanna voit au loin un soldat se diriger vers Emi, restĂ©e sur le rivage, encore trop jeune pour plonger. Ne jamais rester seule avec un soldat. Hanna nage le plus vite possible pour rejoindre le rivage et sa petite sƓur. Elle se fera enlever Ă  sa place. Un sacrifice qui l’emmĂšnera en Mandchourie oĂč elle deviendra, comme des milliers d’autres CorĂ©ennes, une femme de rĂ©confort pour les soldats japonais. Femme de rĂ©confort, terme bien doux pour une vie au bordel. Mais Hanna est une haenyeo, une femme forte... On tourne les pages avec effroi. On s’enfonce dans l’horreur avec Hanna, on s’effondre et on se relĂšve avec elle. L’histoire d’Hanna et Emi est d’une injustice dĂ©chirante et dĂ©sarmante. A travers elle, Mary Lynn Bracht rend brillamment hommage Ă  ces femmes sacrifiĂ©es sur l’autel de la guerre et tardivement reconnues. Trop tardivement. Passionnant et dĂ©chirant, "Filles de la mer" dĂ©voile un nouveau pan mĂ©connu de la Seconde Guerre Mondiale en Asie, creusant un peu plus profond dans les sombres limbes de l’HumanitĂ©... À lire. ‱‱‱ Parce que la littĂ©rature fournit bien souvent les plus beaux hommages... ‱‱‱ #fillesdelamer #marylynnbracht #book #instabook #bookstagram #bookaddict #booklover #booklife #bookworm #read #reading #livre #instalivre #livrestagram #lecture #litterature #lire #promessedunlivre #onlitquoicesoir @marylynnbracht @editions_pocket ...

đŸŽŒ

đŸŽŒ "Chacun porte en soi une mĂ©lodie"... En 1977, alors qu’il marchait dans les rues de GenĂšve, Bruno K s’effondre. Il dĂ©cĂšde aussi brutalement que soudainement. Avec lui, c’est la possibilitĂ© de retrouvailles qui s’éteint. Le soir mĂȘme, trois frĂšres, Bruno K, Georgely et Alexakis devaient se retrouver lors du rĂ©cital de ce dernier Ă  GenĂšve. La musique allait enfin les rĂ©unir. La mort leur a enlevĂ© cet espoir. Pour comprendre le destin de cette fratrie Ă©clatĂ©e, nous retournons dans les annĂ©es 1920, sur les traces de leur mĂšre, Ekatarina dite Koula. Femme fougueuse, flamboyante, entiĂšre, qui se rĂȘvait actrice et pour qui le mĂ©lodrame fait partie intĂ©grante de son quotidien. À 16 ans, Koula quitte la GrĂšce par amour et s’installe en Suisse. BafouĂ©e, trompĂ©e, Koula mĂšne une vie sans rĂ©el bonheur... De cette union naĂźtront deux fils, seul bonheur de Koula. Contre toute attente, sa belle mĂšre lui offrira une porte de sortie vers son pays. Mais pour cela, elle devra faire un choix impossible pour une mĂšre... Telle une symphonie, la vie de Koula, cette femme excessive et passionnĂ©e, cette mĂšre amoureuse et exclusive se dĂ©roule sous nos yeux... De la GrĂšce Ă  la Suisse, en passant par la Belgique, Diane Brasseur tisse une fresque familiale grandiose. Des vies de passions tragiques, des destins contrariĂ©s par la guerre, chahutĂ©s par la vie. "La partition" est un roman lyrique, un roman qui virevolte. PonctuĂ© d’extraits de correspondances entre Koula et son fils Bruno K, l’ambiance y est feutrĂ©e, ouatĂ©e, presque intime. Et que dire de la plume de Diane Brasseur? DĂ©licate, poĂ©tique... J’ai aimĂ© ce roman comme on aime se laisser porter par une mĂ©lodie, en douceur... Laissez-vous emporter, laissez-vous cueillir... ‱‱‱ Pour tous ceux qui aiment les fresques familiales oĂč se mĂȘlent tragique et passion... ‱‱‱ #lapartition #dianebrasseur #allaryeditions #book #books #instabook #bookstagram #bookaddict #booklover #bookworm #bookporn #bookaholic #booklife #read #reader #reading #readingissexy #livre #instalivre #livrestagram #livreaddict #lecture #litterature #roman #instagood #bestoftheday #picoftheday #biarritz #promessedunlivre #onlitquoicesoir ...

Lorsque l'amour ❀rime avec dĂ©votion, il ne peut ouvrir les champs des possibles qu'Ă  une seule et mĂȘme finalitĂ© : la destruction du soi et ses dommages collatĂ©raux. C'est ainsi que se rĂ©sume le roman 📖de Julia Kerninon

Lorsque l'amour ❀rime avec dĂ©votion, il ne peut ouvrir les champs des possibles qu'Ă  une seule et mĂȘme finalitĂ© : la destruction du soi et ses dommages collatĂ©raux. C'est ainsi que se rĂ©sume le roman 📖de Julia Kerninon "Ma dĂ©votion " paru aux Ă©ditions du Rouergue 📚en 2ïžâƒŁ0ïžâƒŁ1ïžâƒŁ8ïžâƒŁ ✹Retrouvez mon billet 📝sur mon blog đŸ’» #missbook85wordpresscom #madevotion #editionsdurouergue #juliakerninon #roman #litteraturefrancaise #auteure #2018 #bookstagram #bookblogger #bookphotography #instabook #instalivre #bookworm #critiquelitteraire #promessedunlivre #lire #book #reading #igbooks #bibliophile #passionlecture ...

Most Recent

đŸŽŒ

đŸŽŒ "Chacun porte en soi une mĂ©lodie"... En 1977, alors qu’il marchait dans les rues de GenĂšve, Bruno K s’effondre. Il dĂ©cĂšde aussi brutalement que soudainement. Avec lui, c’est la possibilitĂ© de retrouvailles qui s’éteint. Le soir mĂȘme, trois frĂšres, Bruno K, Georgely et Alexakis devaient se retrouver lors du rĂ©cital de ce dernier Ă  GenĂšve. La musique allait enfin les rĂ©unir. La mort leur a enlevĂ© cet espoir. Pour comprendre le destin de cette fratrie Ă©clatĂ©e, nous retournons dans les annĂ©es 1920, sur les traces de leur mĂšre, Ekatarina dite Koula. Femme fougueuse, flamboyante, entiĂšre, qui se rĂȘvait actrice et pour qui le mĂ©lodrame fait partie intĂ©grante de son quotidien. À 16 ans, Koula quitte la GrĂšce par amour et s’installe en Suisse. BafouĂ©e, trompĂ©e, Koula mĂšne une vie sans rĂ©el bonheur... De cette union naĂźtront deux fils, seul bonheur de Koula. Contre toute attente, sa belle mĂšre lui offrira une porte de sortie vers son pays. Mais pour cela, elle devra faire un choix impossible pour une mĂšre... Telle une symphonie, la vie de Koula, cette femme excessive et passionnĂ©e, cette mĂšre amoureuse et exclusive se dĂ©roule sous nos yeux... De la GrĂšce Ă  la Suisse, en passant par la Belgique, Diane Brasseur tisse une fresque familiale grandiose. Des vies de passions tragiques, des destins contrariĂ©s par la guerre, chahutĂ©s par la vie. "La partition" est un roman lyrique, un roman qui virevolte. PonctuĂ© d’extraits de correspondances entre Koula et son fils Bruno K, l’ambiance y est feutrĂ©e, ouatĂ©e, presque intime. Et que dire de la plume de Diane Brasseur? DĂ©licate, poĂ©tique... J’ai aimĂ© ce roman comme on aime se laisser porter par une mĂ©lodie, en douceur... Laissez-vous emporter, laissez-vous cueillir... ‱‱‱ Pour tous ceux qui aiment les fresques familiales oĂč se mĂȘlent tragique et passion... ‱‱‱ #lapartition #dianebrasseur #allaryeditions #book #books #instabook #bookstagram #bookaddict #booklover #bookworm #bookporn #bookaholic #booklife #read #reader #reading #readingissexy #livre #instalivre #livrestagram #livreaddict #lecture #litterature #roman #instagood #bestoftheday #picoftheday #biarritz #promessedunlivre #onlitquoicesoir ...

🎾 Ce n’est pas juste du rock n’roll.
C’est une bombe. Un ovni.

🎾 Ce n’est pas juste du rock n’roll. C’est une bombe. Un ovni. "Daisy Jones and the Six", c’est ce genre de roman. Inclassable. Inoubliable. C’est l’histoire du plus grand groupe de rock des annĂ©es 70. Daisy Jones, icĂŽne sublime, magnĂ©tique et talentueuse mais paumĂ©e... The Six, groupe de rock en pleine ascension qui laisse des groupies dĂ©chaĂźnĂ©es sur son passage... Prenez ces deux lĂ , unissez les, et vous obtenez le groupe de rock le plus mythique de tous les temps. Leur ascension, les tubes, l’album, les tournĂ©es, le public en folie... L’alcool, les drogues, le sexe, l’amour... Jusqu’à ce jour, le 12 juillet 1979. Alors qu’ils sont au sommet, tout s’arrĂȘte. Ils ne remonteront jamais sur scĂšne ensemble. Quarante ans plus tard, nous sommes sur le point de savoir ce qu’il s’est passĂ©. Sous forme d’interview, les membres du groupe, manager, producteur et autres tĂ©moins du phĂ©nomĂšne rock racontent... Jamais roman ne m’avait fait pareil effet. Sa construction atypique marque le tempo. Les tĂ©moignages dĂ©filent sous nos yeux, l’histoire se dessine. J’ai littĂ©ralement, sensoriellement et auditivement assistĂ© aux concerts de Daisy Jones and the Six. C’est un groupe fictif. Je le savais dĂšs le dĂ©but. Et pourtant, je me suis surprise plus d’une fois Ă  taper leur nom sur internet. Pour ĂȘtre sĂ»re. À demander Ă  l’amoureux, guitariste de confession, "non mais tu es certain? Tu ne connais pas de groupe de ce nom?". Pour ĂȘtre vraiment sĂ»re. C’est dire! C’est dire Ă  quel point ce roman est bluffant, dĂ©concertant d’authenticitĂ©! Ce n’était pas juste du rock n’roll. C’était Daisy Jones. C’était The Six. Ensemble, ils ont fait trembler la scĂšne rock des annĂ©es 70. Ensemble, ils m’ont fait vibrer... ❀ ‱‱‱ Parce que c’est le genre de roman qui marque une carriĂšre de lectrice... ‱‱‱ #daisyjonesandthesix #taylorjenkinsreid #editionscharleston #lillycharleston #book #books #instabook #bookstagram #bookaddict #booklover #bookporn #bookaholic #bookworm #read #reader #reading #readingissexy #livre #litterature #instalivre #livrestagram #livreaddict #lecture #roman #instagood #bestoftheday #picoftheday #promessedunlivre #onlitquoicesoir #biarritz ...

🌿 À dĂ©faut de pouvoir partir en vacances en Ă©tĂ©, je m’évade autrement. Par les mots. Et ceux de Karen Viggers m’ont transportĂ©s jusqu’en Tasmanie, comme si j’y Ă©tais.
La forĂȘt, le vent qui souffle dans les feuilles d’eucalyptus, les rĂąles des diables de Tasmanie...
Comme si j’y Ă©tais...
Depuis l’incendie qui a coĂ»tĂ© la vie Ă  leurs parents, Miki, 17 ans vit coupĂ©e du monde sous le joug de son frĂšre Kurt, fondamentaliste chrĂ©tien. La journĂ©e, elle est serveuse dans leur restaurant, qu’elle n’a pas le droit de quitter. Le soir, elle se rĂȘve hĂ©roĂŻne de roman aux cĂŽtĂ©s de Jane Eyre et Catherine Earnshaw... Parce que la littĂ©rature sauve, Miki fuit sa condition Ă  travers elle. Elle puise, auprĂšs de ces hĂ©roĂŻnes, la force qui lui sera nĂ©cessaire pour s’émanciper, un jour, peut ĂȘtre...
Sa libertĂ©, Miki la trouve auprĂšs de la nature, des forĂȘts d’eucalyptus et de cet arbre plusieurs fois centenaire...
De son cĂŽtĂ©, LĂ©on, jeune garde forestier, vient d’emmĂ©nager en ville. Il est temps pour lui de commencer une nouvelle vie...
Miki et LĂ©on vont se lier d’amitiĂ©. Une amitiĂ© scellĂ©e par une cause commune, la protection des forĂȘts ravagĂ©es par l’homme, et des diables de Tasmanie, menacĂ©s d’extinction...

🌿 À dĂ©faut de pouvoir partir en vacances en Ă©tĂ©, je m’évade autrement. Par les mots. Et ceux de Karen Viggers m’ont transportĂ©s jusqu’en Tasmanie, comme si j’y Ă©tais. La forĂȘt, le vent qui souffle dans les feuilles d’eucalyptus, les rĂąles des diables de Tasmanie... Comme si j’y Ă©tais... Depuis l’incendie qui a coĂ»tĂ© la vie Ă  leurs parents, Miki, 17 ans vit coupĂ©e du monde sous le joug de son frĂšre Kurt, fondamentaliste chrĂ©tien. La journĂ©e, elle est serveuse dans leur restaurant, qu’elle n’a pas le droit de quitter. Le soir, elle se rĂȘve hĂ©roĂŻne de roman aux cĂŽtĂ©s de Jane Eyre et Catherine Earnshaw... Parce que la littĂ©rature sauve, Miki fuit sa condition Ă  travers elle. Elle puise, auprĂšs de ces hĂ©roĂŻnes, la force qui lui sera nĂ©cessaire pour s’émanciper, un jour, peut ĂȘtre... Sa libertĂ©, Miki la trouve auprĂšs de la nature, des forĂȘts d’eucalyptus et de cet arbre plusieurs fois centenaire... De son cĂŽtĂ©, LĂ©on, jeune garde forestier, vient d’emmĂ©nager en ville. Il est temps pour lui de commencer une nouvelle vie... Miki et LĂ©on vont se lier d’amitiĂ©. Une amitiĂ© scellĂ©e par une cause commune, la protection des forĂȘts ravagĂ©es par l’homme, et des diables de Tasmanie, menacĂ©s d’extinction... "Le bruissement des feuilles" est un roman rempli de lumiĂšre qui nous raconte le combat d’une jeune fille pour sauver la forĂȘt. Pour se sauver elle-mĂȘme... Sa quĂȘte d’émancipation est vibrante et touchante. L’omniprĂ©sence de la nature, l’émancipation fĂ©minine, le pouvoir des livres... Tout est lĂ . Karen Viggers fait un retour Ă©blouissant avec cette ode Ă  la nature luxuriante mais menacĂ©e. Une magnifique histoire d’amitiĂ© et de solidaritĂ©, en immersion. Un roman fondamentalement et profondĂ©ment humain... Lisez le! ‱‱‱ Pour tous ceux qui ont besoin de passer un moment hors du temps... ‱‱‱ #lebruissementdesfeuilles #karenviggers #lesescales #book #books #instabook #bookstagram #bookaddict #booklover #bookworm #bookporn #bookporn #bookaholic #read #reading #reader #readingissexy #livre #instalivre #livrestagram #livreaddict #litterature #roman #lire #lecture #instagood #bestoftheday #picoftheday #biarritz #promessedunlivre #onlitquoicesoir @lesescales ...